Le Canada prévoit d’accueillir 500 000 immigrants d'ici 2025 [Actualité]

Drapeau du Canada
Drapeau du Canada

Agrandir l'image


À Ottawa, la capitale du Canada, le gouvernement de Trudeau a décidé que d’ici 2025 le Canada pourrait accueillir 500 000 nouveaux arrivants dans l’espoir de combler les nombreux postes qui sont à pourvoir.

Une décision du gouvernement canadien pour relancer son plan économique



En 2022, 430 000 immigrants ont été acceptés au Canada et pour cause : “L’immigration est non seulement une bonne politique pour notre économie, c’est aussi essentiel. Nous avons un million d’emplois vacants à l’heure actuelle. C’est le contexte économique dans lequel nous nous retrouvons aujourd’hui.” a déclaré Sean Fraser, ministre de l’Immigration. Ce dernier a précisé également que les seuils d’immigration de 2023 et 2024 seront de 465 000 et 485 000 nouveaux arrivants. Ainsi, le gouvernement canadien a prévu un total d’à peu près 1,5 million d’immigrants qui viendront s’établir au Canada au cours des trois prochaines années. Le but étant de répondre à un gros manque de main-d’oeuvre car plus de 900 000 postes sont à pourvoir dans de nombreux secteurs tels que la construction et la santé.

Les gouvernements canadiens Trudeau et Legault ne sont pas d’accord



Alors que le gouvernement Trudeau revoit ses objectifs annuels d’accueil de nouveaux résidents canadiens à la hausse, le gouvernement Legault ne met pas la barre aussi haute en ce qui concerne le nombre de nouveaux immigrants accueillis par année. En effet, M.Tudeau et son ministre de l’Immigration, Sean Fraser y voient une solution pour lutter contre le manque de travailleurs tandis que M. Legault déclare qu’une augmentation du nombre d'immigrants au Québec entraîne le déclin du français : «Déjà qu’à 400 000 il y aurait un problème, donc à 500 000, encore plus», a commenté M. Legault. «Je comprends qu’il manque de main-d’œuvre, mais déjà, à 50 000 [par année au Québec], ça donne à peine 10 % du 500 000 et on a de la difficulté à arrêter le déclin du français», a-t-il fait valoir.
Le premier ministre du Canada, quant à lui, affirme que “Le Québec a depuis longtemps la capacité d’augmenter ses seuils d’immigration.

Source : La Presse

Dernière modification : 17/11/2022 - 18:28
Justin Desmond

Suggestions